En remontant mon bras de suspension avant, je me suis dis que c'était le moment de mettre un coup de barbouille sur mes supers amortisseurs marzocchi...

Je n'imaginais pas l'engrenage dans lequel j'ai mis le doigt...

Après démontage du premier ressort, tout va encore bien.  "2 coups de bombe de peinture et c'est fini "

...

Sauf qu' au deuxième amorto, problème : aucune resistance de la tige : l'hydraulique est HS. Pire, il y a même un méchant chtar sur la tige chromée, aucun joint spi n'y resisterait.

Ils sont morts quoi.

Là je suis un peu déçu quand même. C'est pas que je les ai payé cher, mais bon, je pensai pas être emmerdé avec ça. Et pis en plus ils ont vraiment une bonne gueule avec leurs supers bombonnes à aillettes en alu. 

...

Bon, j'arrete de chipoter et je cherche une paire d'amortisseurs neufs.

...

P'tain c'est cher quand même...

...

Bon allé, je vais essayer de les refaire.

J'ai un peu de bol car ces amortisseurs étaient montés sur la gamme KTM des années 70/80, et aujourd'hui y'a pas mal de collectionneurs qui se sont déjà penchés sur le problème.  Y'en a même un qui a poussé le vice jusqu'à se spécialiser dans la refection de ce modèle précis d'amortos ! 

Bref, y'a un beau tutorial sur le net, les joints, les silent bloc et la fameuse "vessie" en caoutchouc qui va dans la bombonne sont refabriqués en Italie et René, un breton, refabrique des tiges et des chapes (à oui, pour compliquer le tout, d'origine la tige chromée ne se démonte pas !).

Voilà où j'en suis :

102_1352

Merci à Pat pour le forum KTMaddict et pour ses conseils au téléphone : sans lui mes amortos partaient à la poubelle !